Actu

[Echo-système] Les assos à l’Ubu : le témoignage de Garmonbozia

04.05.2021

Près de la moitié des dates de concerts sur une saison UBU sont programmées par des associations locales ! Elles contribuent ainsi au renouvellement et à la vitalité de scènes musicales parfois moins travaillées par Les Trans comme l’acid-core, le garage vintage ou le metal pour ne citer que quelques exemples, ce sont autant de projets artistiques différents portés par des passionné·es. Après une année sans les avoir revu·es dans nos murs, nous avons demandé à ces organisatrices et organisateurs de tout âge et horizons de se présenter et de nous faire un petit point avant d’avoir à nouveau le plaisir de les accueillir.

Pouvez-vous présenter votre asso ?

Fred Chouesne et Lorène Wienecke de l’association Garmonbozia :
Garmonbozia est une association rennaise, créée en 1998 dont l’activité principale est l’organisation de concerts et tournées essentiellement metal et rock au sens large, mais également quelquefois jazz.

Depuis quand programmez-vous des soirées à l’Ubu ? Quel en est l’esprit ?

Cela fait déjà bientôt 20 ans que nous programmons à l’Ubu, notre premier concert remonte à 2002 avec la venue des Polonais de Behemoth. Nous n’avions auparavant à disposition que l’Antipode et la salle de la Cité, il était important pour nous de pouvoir proposer des concerts dans d’autres lieux rennais, surtout avec une jauge qui correspondait à de nombreux artistes et groupes dont nous étions en charge.

Pourquoi programmez-vous à l’Ubu ?

C’est une salle intimiste dont l’acoustique est tout simplement une des meilleures de l’Ouest. Et elle se situe en centre-ville, ce qui est pratique. Enfin, on peut voir le concert de la fosse, mais aussi sur les marches pour être plus en hauteur. On peut donc choisir sa façon de vivre le concert.

Votre meilleur souvenir d’une soirée que vous y avez organisée ? 

[Lorène] Alors, il y en a eu beaucoup. Mais je choisirais un concert produit directement par ATM il me semble : Brian Auger’s Oblivion Express en 2010. Tout simplement, car c’est un artiste que j’adore et que je ne pensais jamais avoir l’occasion de le voir à Rennes. Organiste de renom, qui a débuté dans les années 60, le concert était tout simplement génial, intimiste et d’une grande qualité. J’en garde un excellent souvenir.

[Fred] Trop difficile de se limiter à une soirée, mes meilleurs souvenirs sont les concerts organisés avec The Gathering en 2004, Napalm Death en 2002, Satyricon en 2003, Arcturus en 2005 et 2015, Enslaved en 2005 (que nous avons produit deux autres fois à l’Ubu), Sadus en 2006, One Shot en 2006, Mayhem en 2007, Prong en 2008, Watain et Deströyer 666 en 2010, Electric Wizard en 2011, The Lords Of Altamont en 2014…

Comment avez-vous satisfait votre goût pour la musique depuis le début de la crise ?

[Lorène] Je dois avouer que j’ai plutôt reposé mes oreilles (rires). Organisant beaucoup de concerts, un peu de silence fait aussi du bien. Mais j’attends avec impatience le retour des concerts, car je ne suis pas une adepte du Live Stream …

[Fred] De mon côté, les concerts en streaming m’intéressent très peu, j’ai dû seulement en voir trois sur ces derniers mois, mais je continue à écouter chaque jour de nouvelles sorties ou d’acheter encore et toujours des vinyls ou cd, ça reste quelque chose de vital !

Qu’avez-vous le plus hâte de retrouver quand l’organisation de soirées sera de nouveau possible ? 

Tout simplement l’ambiance d’un concert Live.

Accueillir le public, la sueur, les applaudissements, les performances des artistes, boire des bières entre amis !

Avez-vous un artiste / des artistes que vous conseillez de découvrir ?

Je vous propose de jeter une oreille sur un groupe finlandais qu’on fera justement jouer à l’Ubu en mai 2022 : Oranssi Pazuzu. Sous cet étrange nom se cache un groupe avant-gardiste, qui a choisi un black metal psychédélique & expérimental. Complètement unique, il invite à un voyage sonore occulte et planant.

 

Lire les témoignages des autres assos

Photo de couverture par Philippe Remond