Actu

Retour aux sources : San Salvador

25.09.2020

On découvre souvent les artistes sur scène, sur album ou dans un clip. On peut aussi apprendre à les connaître autrement, en s’intéressant aux groupes et aux morceaux qui les inspirent ou les ont inspirés, et qui sont même parfois à la source de leur cheminement musical.

San Salvador, groupe corrézien de chant polyphonique en langue occitane, partage ainsi une liste d’artistes qui lui sont cher·ère·s, enrichie de commentaires de l’un de ses membres et porte-paroles, Gabriel Durif.

Nervous Cabaret

« Nervous Cabaret, c’est vraiment le groupe qui a accompagné mon adolescence. Je crois que ça a été la plus grande claque que j’ai prise en concert et c’est la seule fois de ma vie que je me suis surpris à devenir un peu « fan ». C’est un groupe que j’ai toujours plaisir à écouter. »

Meï Teï Shô

« À 14 ans on a eu une période dub avec des groupes comme High Tone, Zenzile, etc. De toute la scène française de l’époque, je pense que c’est Meï Teï Shô que je préfère. Je parle de « dub », mais en fait leur musique est assez inclassable. »

Kate Tempest

« Kate Tempest, c’est assez récent pour nous. On l’a découverte en Angleterre en 2019 sur un gros festival qui s’appelle Boomtown. Il y avait un public énorme et les gens étaient en transe. Ça a marqué assez fortement une partie du groupe, et après, ça nous a suivi… »

DakhaBrakha

« DakhaBrakha, c’est un projet qui illustre bien l’endroit où on a envie d’être dans les « musiques du monde » (même si on n’aime pas trop cette expression). On est dans le domaine de l’invention, dans une forme de modernité si l’on peut dire. Leur travail vocal nous intéresse et puis il y a quelque chose de l’ordre de la répétition qui est aussi en lien avec ce que nous on propose dans notre musique. Et enfin j’aime bien toute leur approche esthétique et visuelle : les costumes traditionnels, la disposition scénique, l’attitude des musiciennes… ».

A‑Wa

« Pourquoi avoir choisi A‑Wa ? Parce que Laure adore danser dessus, tout simplement. » [Laure Nonique-Desvergnes, l’une des membres de San Salvador]

Saveria

« On s’inspire beaucoup de la musique vocale italienne dans ce qu’on fait – plus que de la musique occitane d’ailleurs – notamment celle de la région de Calabre, au sud de l’Italie. On a choisi ce morceau mais on aurait pu en mettre tellement d’autres, notamment des choses beaucoup plus anciennes qu’on peut entendre dans la fameuse série de compilations La Musica Della Mafia… J’aime tout dans la façon de chanter de ces chanteurs et de ces chanteuses et cette approche vocale est très inspirante pour nous. Je dirais même que la majeure partie de ce qu’on fait vient de là. »

Les Trans présentent San Salvador en concert le 7 octobre 2020 à L’Aire Libre (Saint-Jacques-de-la-Lande), dans le cadre de la saison Ubu & Hors les murs.

Découvrir San Salvador     Réserver ses billets

Écouter la playlist complète