Chronique

Le vent d’hiver souffle en avril

30.04.2020

Ce jeudi 9 octobre 2003, il y a du monde à l’Ubu, curieux de revoir sur scène le groupe Tanger, près de 6 ans après son concert aux Trans Musicales.
Après une séduisante première partie assurée par Thomas Winter & Bogue, Tanger embarque les personnes présentes avec un concert de rock très immersif.
Mais il est déjà l’heure pour le groupe d’annoncer son dernier morceau, une reprise des Mots bleus.
Alors que résonnent les premières notes d’une version en apesanteur de cette chanson déjà culte depuis un moment, une ombre sort du public, très dense et compact, et rejoint la scène.
Les lumières ne laissent maintenant aucun doute, c’est Christophe en personne.
Comme sorti de la nuit, qu’il affectionne tant, il sera la voix de ce moment d’une poésie et d’une grâce inoubliables.

Ce jeudi 30 mars 2017, Christophe est à l’affiche du concert qu’organisent les Trans avec le Carré Sévigné. C’est complet, la salle accueille les fans de la première heure, dans les années 1960, tout comme ceux qui viennent de découvrir cet artiste à la faveur d’un (désormais) ultime album studio prolongeant la recherche d’un son idéal qui l’aura guidé toute sa vie. Après avoir joué en intégralité cet aventureux dernier disque, Les vestiges du chaos, il ré-interprète les chansons les plus emblématiques de toute sa carrière, offrant au passage une version inattendue de son premier tube, Aline, dont les paroles dialoguent avec l’instru du Creep de Radiohead.

Ce jeudi 16 avril 2020, Christophe s’est éteint.

Et, en plus de ces beaux souvenirs, il nous revient comme un clin d’œil qu’il a vécu une partie de ces dernières années à… Tanger.

Découvrez quelques photos de son concert au Carré-Sévigné


©Nico M & ©Elodie Le Gall

Pour rendre hommage à l’artiste, et aussi redécouvrir quelques-unes de ses plus grandes chansons dans des versions alternatives, voici une sélection de duos et de reprises de Christophe par, ou avec, des artistes passés aux Trans Musicales depuis 40 ans :