fbpx

Anti Pop Consortium

Anti Pop Consortium n’est pas vraiment un groupe de hip hop comme les autres. S’ils se réunissent en 1997 sous ce nom pour "lutter" contre la dérive "commerciale" du mouvement rap, Beans, Priest et M. Sayyid se connaissent depuis huit ans et commencent alors à écumer les scènes new yorkaises en proposant un rap a cappela et poétique. Puis, petit à petit, le trio commence à incorporer des éléments de jazz, de musique électronique et de pop dans un troublant mélange qui reflète les influences de chaque membre du groupe, qui cite pêle-mêle David Bowie, Big Audio Dynamite, PIL, Sun Ra ou Autechre parmi ses références. Un éclectisme salutaire que l’on retrouve dans leurs collaborations avec Alec Empire, Arto Lindsay ou l’ancien guitariste de Living Colour, Vernon Reid. Après cinq années, le trio commence à se forger une identité, aidé en cela par l’ingénieur du son Earl Blaize qui aide à bâtir le son unique de Tragic Epilogue, un premier album inventif et inclassable, où des rythmiques dépouillées accompagnent des textes abstraits, à la fois hommage aux précurseurs du hip hop et oeuvre futuriste.

Free Jazz
New-York, Etats-Unis
1997

TRANS – 2000
Du mer. 29 Nov à 14h30
au sam. 02 Déc à 8h00