Candie Payne

Au pays de Candie, non, ce n’est pas exactement comme dans tous les pays. Il suffit de survoler le CV pour comprendre : née à Liverpool, mais élevée à New York, encouragée par une fratrie musicienne et dotée d’un filet de voix à vous faire tomber en pâmoison. Et elle connaît ses gammes, cette Françoise Hardy post-moderne, qui chante sur son premier album des mélodies foutrement bien troussées sur fond de pop psychédélique ou champêtre, gorgée parfois de soul vintage. Alors, pour ne pas en perdre une miette, on ira (far)fissa se presser contre la scène de la Cité. Car, vous l’aurez compris, cette fille, elle en vaut vraiment la Payne.

Liverpool, Royaume-Uni
2001

TRANS – 2007
Du mer. 05 Déc à 1h00
au sam. 08 Déc à 0h00