Dengue Fever

C’est de retour d’un voyage au Cambodge qu’Ethan Holtzman a eu l’envie de former Dengue Fever en compagnie de son frère, avec comme originalité première d’utiliser la langue khmer dans ses chansons. Un rêve qui devient réalité lorsqu’ils rencontrent la chanteuse expatriée Chhom Nimol. Et si depuis, ce virtuose américain du Farfisa a enrichi avec l’idiome anglais le répertoire de sa formation née en Californie en 2001, il règne toujours un parfum d’exotisme dans des compositions naviguant entre la surf music et le jazz et qui auraient pu servir de bande-son idéale aux clubs mal famés des années 50 et 60. En trois albums, un documentaire et quelques EP, le sextette a su bâtir un univers intrigant et d’autant plus troublant.

Cambodge - Etats-Unis
2001

TRANS – 2010
Du mer. 08 Déc à 0h00
au dim. 12 Déc à 0h00