Egyptian Hip Hop

Egyptian Hip Hop ? Fausse piste ! Car ces Mancuniens, d’à peine dix-huit piges, incarnent la relève de la vieille cité ouvrière du nord de l’Angleterre – de New Order à Delphic. Ces nouveaux garçons imaginaires envoient la guitare flottante de Vini Reilly faire un tour chez le jeune Cure (Rad Pitt), ressortent les sons baggy du placard pour leur tailler un ourlet (Heavenly) et filent chez DFA le temps de Wild Human Child, produit par Sam Eastgate, le chanteur des touche-à-tout Late Of The Pier. Sans fermer aucune porte (élucubrations électro, digressions psyché), ces quelques références jettent des balises, tant le son dessiné par ces garnements défie les lois de la logique lors de concerts qui laissent souvent le public déCaire.

Indie Pop, New Wave, post-punk
Punk-Funk
Manchester, Royaume-Uni
2008

TRANS – 2010
Du mer. 08 Déc à 0h00
au dim. 12 Déc à 0h00