fbpx

Franck II Louise

Instinct Paradise
Lorsque la première vague hip hop submerge la France au début des années 80, Franck Il Louise est encore adolescent. Immédiatement, il se plonge dans ce monde nouveau. Il apprend à danser, rencontre Afrika Bambaata, part à New York et, surtout, crée le premier groupe de breakdance d’ici, Paris City Breakers. La mode passe mais le jeune homme continue de vivre sa passion au jour le jour. Il s’initie à la technique de Di, se met à la musique. Aujourd’hui, il compose pour les compagnies de danse les plus prestigieuses de l’Hexagone, comme Kâfig (Récital) ou AktueI Force, alors qu’il reste un chorégraphe de croix, travaillant sur maints films publicitaires ou événements spécifiques. Avec Instinct Paradise, il crée sa première pièce chorégraphique, qui met en scène trois danseurs. Inspirée par la science-fiction des années 70, cette création pose le problème de l’identité – de son affirmation plutôt – dans un univers où tout semble dépersonnalisé, aussi bien dans le microcosme du rap que dans la société actuelle. À l’instar des œuvres kafkaïennes, Instinct Paradise montre du doigt cette absurdité et, surtout, prône la connaissance de soi, étape essentielle pour connaître l’ivresse de la liberté universelle.

breakbeat, Jungle, Reggae
Ambient, acid house, Noise, Toasting
France
1983

TRANS – 1999
Du jeu. 02 Déc à 0h00
au sam. 04 Déc à 0h00