Gaggle

Elles sont une vingtaine et se prénomment Lipstick, Peachy Bitch, Polydorou ou Wunderla. Et derrière ces patronymes saugrenus, se cache une entité aussi étonnante qu’envoûtante : Gaggle. En argot militaire, il s’agit d’un détachement inoccupé. Un détachement qui dans le cas présent fricote avec la science fiction, le féminisme, et affiche ses charmes vénéneux à grands coups de polyphonies bordéliques posées sur un punk funk rugueux. Évidemment, ces jeunes filles “Au Pairs” ne sont pas une génération spontanée, et l’on distingue parfois une meute de Le Tigre ou un Tom Tom Club dopé. Qu’on leur cite I’m From Barcelona ou Polyphonic Spree, et elles dégainent plus vite que Valerie Solanas : ces riot grrrls de Gaggle ne sont pas venues pour faire du tricot, mais bien pour en découdre !

, Chorale
Londres, Royaume-Uni

TRANS – 2009
Du mer. 02 Déc à 0h00
au dim. 06 Déc à 0h00