Georgia

"Cette percussionniste londonienne, enfant de la balle puisque fille de Neil Barnes, membre du tandem techno Leftfield, a failli devenir joueuse professionnelle de football mais son amour précoce pour Missy Elliott l’a plutôt incitée à accompagner à la batterie, entre autres, Kate Tempest et Kwes, parallèlement à ses études d’ethnomusicologie. Mélange de sonorités tribales (Move Systems) et de racines “grime” (Nothing Solutions), le premier album éponyme de Georgia, sur Domino, mais aussi d’Hot Chip dont elle a assuré les premières parties, a été réalisé par elle seule, contrairement à ses illustres devancières M.I.A. ou Björk. À 21 ans, Georgia a déjà tout d’une grande."

Londres, Royaume-Uni
2014

TRANS – 2015
mer. 02 Déc à 21h00