Gonjasufi

Une fois de plus, le label anglais Warp a vu juste. Et pourtant, on ne peut pas dire qu’elles soient routinières, les chansons façonnées par le dénommé Sumach Ecks. Perdu en plein désert du Nevada, et avec l’aide (sporadique mais précieuse) de Flying Lotus, ce démiurge à la cool imagine un monde où se côtoient le dubstep de Scorn, le garage rock halluciné des premiers Beefheart, l’abstract hip hop façon DJ Shadow, le tout dans une religiosité anémiée et sous l’égide de muezzins azimutés. Expérimentale, complexe et classieuse, l’oeuvre de Gonjasufi relève d’une cohérence déstabilisante qui pourrait bien prendre sur scène des allures de grand-messe.

Electronica, hip hop
Etats-Unis
2008 sous

TRANS – 2010
Du mer. 08 Déc à 0h00
au dim. 12 Déc à 0h00