Hollie Cook

Le futur du no future ! Ainsi, Paul Cook, batteur des Sex Pistols (entre autres …), a eu une fille – avec la belle Jennie Matthias, chanteuse de The Belle Stars (Sign of The Times, vous vous rappelez ?). On imagine donc la demoiselle nourrie au punk de papa et à la pop de maman. Mais ce fut la regrettée Ari Up, défunte meneuse de The Slits, qui prit en charge son éducation musicale, l’initiant au reggae et embarquant même la jeune fille, encore lycéenne, dans la reformation de son groupe légendaire, en 2006. Depuis, Ari nous a quittés, mais Hollie a trouvé sa voie (et voix), et sorti un premier album éponyme sur l’éminent label Mr Bongo, produit par Prince Fatty. Complice de Jamie T et Ian Brown, elle dessine un reggae profondément britannique, fruit du métissage et de l’insularité, descendant du rocksteady brumeux de The Specials et des mélodies mutines de Lily Allen.

Lovers Rock, Reggae, Rocksteady
Dub
Londres, Royaume-Uni
2008

TRANS – 2011
Du mer. 30 Nov à 0h00
au dim. 04 Déc à 0h00