Iglu & Hartly

Ni Iglu, ni Hartly ne feront le déplacement à Rennes. Pour la bonne et simple raison qu’aucun de ces cinq Américains ne se nomme ainsi. Voilà la première blague potache de ce quintet de Los Angeles, qui diffuse un hédonisme salvateur dans des chansons sans oeillères : on y retrouve les influences conjuguées des Flaming Lips et des Beastie Boys, mais aussi la gouaille des Red Hot Chili Peppers ou même une rage heavy metal ! Bonne humeur garantie, donc, le temps d’une prestation que l’on pressent accompagnée d’un fou rire inextinguible.

hip hop, New Wave, Synth-Pop
Funk, Rock
Echo Park, Etats-Unis
2007

TRANS – 2008
Du mer. 03 Déc à 0h00
au dim. 07 Déc à 0h00

Iglu & Hartly

Ni Iglu, ni Hartly ne feront le déplacement à Rennes. Pour la bonne et simple raison qu’aucun de ces cinq Américains ne se nomme ainsi. Voilà la première blague potache de ce quintet de Los Angeles, qui diffuse un hédonisme salvateur dans des chansons sans oeillères : on y retrouve les influences conjuguées des Flaming Lips et des Beastie Boys, mais aussi la gouaille des Red Hot Chili Peppers ou même une rage heavy metal ! Bonne humeur garantie, donc, le temps d’une prestation que l’on pressent accompagnée d’un fou rire inextinguible.

hip hop, New Wave, Synth-Pop
Funk, Rock
Echo Park, Etats-Unis
2007