fbpx

Josh Martinez

Toujours aussi fertile pour faire croître de belles pousses hip hop, la terre canadienne nous envoie l’un de ses plus fantas(ti)ques émissaires. S’il a déjà signé quatre albums, dont le dernier en date, Buck Up Princess, Josh Martinez commence juste à se faire un nom outre-Atlantique. Une tâche qu’il devrait régler sans peine, tant le rappeur délivre de belles compositions, portées par des textes poétiques et politiques, proches des oeuvres de Buck 65 ou Doseone. En outre, son label Good Luck Records promet de perpétuer cette ligne musicale maligne et originale. Bonne chance, c’est bien ce qu’on lui souhaite.

electro, hip hop
Canada
1996

TRANS – 2002
Du jeu. 05 Déc à 0h00
au sam. 07 Déc à 0h00