Kudu

S’engouffrant sans vergogne dans le revival post-punk, Sylvia Gordon – au charisme gothique indéniable – et Deantoni “D” Parks, les deux New-Yorkais de Kudu, affichent clairement leurs intentions : Death Of The Party est le titre choisi pour leur premier album, paru au début de l’été caniculaire. Multipliant les références (Siouxsie & The Banshees, house de Chicago) comme les clins d’oeil (Deee-Lite, ESG), le tandem trouve pleinement sa place sur scène, où il se transforme en machine à danser, comme un chaînon manquant entre Blondie et Peaches.

breakbeat, electro, Funk, hip hop, New Wave, Synth-Pop
New-York, Etats-Unis

TRANS – 2006
Du mer. 06 Déc à 0h00
au sam. 09 Déc à 0h00