L7

Le plus important ici, c’est de bien se rendre compte d’entrée de jeu que L7 n’est pas un groupe de filles comme les autres. Personne, ou presque personne, n’achète les disques de L7 pour les beaux yeux, ou que sais-je encore, de Suzi, Donita, Dee ou Jennifer. Rien de plus normal d’ailleurs car, outre les critères toujours subjectifs de beauté, il reste l’essentiel : avant toute chose, L7 est un groupe de rock. Un vrai, un pur, un dur. Bien sûr, pour en arriver là, les quatre demoiselles n’ont point chômé. Elles ont usé des hauts et des bas, elles ont tourné, changé de labels et de producteurs. Elles ont même enregistré quatre albums avant de tirer le gros lot. Certes, « Bricks Are Heavy », leur disque précédent, les montrait sur la bonne voie mais il manquait encore ce petit quelque chose. Avec « Hungry for Stink », en revanche plus aucun problème : treize morceaux incendiaires et décapants à faire passer Motörhead pour Duran Duran, les Dead Kennedys pour Take That et Joan Jett pour Dorothée. Et, après un été passé sur les routes américaines dans le cadre du Lollapalooza, sûr qu’elles seront au summum de leur(s) forme(s).

Punk, Heavy Metal, indie rock
Hard Rock, Pop-Punk
Los Angeles, Etats-Unis
1985

TRANS – 1994
Du mer. 06 Déc à 0h00
au sam. 03 Déc à 0h00