fbpx

Les Nubians

En 1998, l’Amérique s’emballe pour les Nubians, deux soeur franco-camerounaises. Les ventes de Princesses Nubiennes, leur premier album, décollent très vite. En 1999, les Roots remixent Tabou, une reprise en français du fameux Sweetest Taboo de Sade, single qui cartonne en radio. Mais après tout, quoi de plus normal ? Leur message sur l’unité africaine et un son mâtiné de funk, de jazz et de vibrations ethniques résonne chez les Afro-Américains lassés des discours radicaux et « ghettoisant » du rap. Clia, vingt-deux ans, et LN, vingt-six ans, ont développé un vrai discours. D’ailleurs, suite à leur tournée outre-Atlantique, ces deux jeunes filles ont eu l’idée de monter un spectacle, Échos, où accompagnées de musiciens et d’invités, et soutenues par un film projeté sur un écran géant, elles mettent en avant le pouvoir des mots, comme en témoigne la tradition africaine du griot, mémoire de la famille, du village, du peuple, gardien de l’histoire et des traditions.

Bordeaux, France

TRANS – 2000
Du mer. 29 Nov à 14h30
au sam. 02 Déc à 8h00