Make-Overs

Make-Overs

En Afrique du Sud, les rappeurs n’ont pas le monopole de la sauvagerie. Make-Overs pourrait même en remontrer à Dookoom. Et pour cause : formé dans la banlieue de Pretoria, ce couple hyperactif (dix albums en six ans !) s’approprie la musique au format garage (du blues à la noise) dans ce qu’elle a e plus sale, menaçant et frontal. Une baffe ? Plutôt un coup de boule.

Hard Rock, Metal, Punk-Pop
Pretoria, Afrique du Sud
2010 (anci

TRANS – 2017
Du mer. 06 Déc à 0h00
au lun. 11 Déc à 0h00