Monika

Pop

De l’art de la réinvention. Dans sa Grèce natale, Monika Christodoulou a sorti, en 2008 et 2010, deux albums d’obédience pop et folk, où elle ne dissimulait pas ses passions pour Leonard Cohen ou Cat Power. Succès critique, succès public. Puis, vint l’envie de tout plaquer – dans sa vie privée pour commencer. Direction New York, où elle rencontre le batteur des Dap-Kings Homer Steinweiss. alors, sur son troisième album, Monika s’est métamorphosée en reine disco – ou peu s’en faut – et a imaginé une sorte de soul tarabiscotée, qui pourrait évoquer des Talking Heads accompagnant amy Winehouse – en particulier sur Secret In The Dark, morceau qui donne son titre au disque. après avoir (juste) chanté, la voilà qui danse : la vie de Monika ressemble à une fable.

Disco, Downtempo, Funk, Soul, Synthpop
Grèce
2005 (1999

TRANS – 2015
mer. 02 Déc à 21h00