Oy

Derrière Oy, se cache Joy Frempong, une jeune femme de trente-deux ans au vrai parcours de vadrouilleur : on l’a ainsi déjà croisée aux côtés de Lauschangriff, Filewile, Phall Fatale ou encore Infinite Livez vs Stade. C’est d’ailleurs le Stadier Christophe Calpini qui ajoute quelques samples sur son premier album, pour lequel la demoiselle a également été épaulée par Flo Götte (basse), Marcel Blatti (batterie) et Nicolas Rombouts (double basse). Mais pour la scène, Oy se débrouille toute seule, jongle avec ses influences, fait le grand écart entre Neneh Cherry (période Raw Like Sushi) et la maîtresse Nina Simone, taquine Björk et Leila. Et finit par percer son jazz de hip- hop, arrondissant les angles d’electro pour mieux s’échapper à l’aide d’impros savamment semées.

, Avant-Garde
Ghana - Suisse
Début des

TRANS – 2010
Du mer. 08 Déc à 0h00
au dim. 12 Déc à 0h00