fbpx

Photek

Il est parfois dur d’être un jeune homme surdoué. Rupert Parkes, alias Photek, a réalisé il y a trois ans son premier album, baptisé Modus Operandi, où il repoussait les limites d’un genre nouveau, la drum’n’bass. Enfermé dans une caste quelque peu réductrice, l’homme commençait alors à étouffer. Mais comme le hasard fait bien les choses, il rencontre une réalisatrice hollandaise qui va devenir sa femme, s’ouvre à d’autres horizons, et laisse libre cours à toutes ses passions. Musiques de films – il en compose pour les productions de son épouse – , hip hop, ambient, house, Rupert Parkes – qui a également participé aux très prisées compilations Headz du label Mo’Wax – a réuni tous ses ingrédients pour un Sofaris …ensoleillé. Photek? Un sublime instantané des musiques électroniques actuelles.

breakbeat, Electronica, House
Ipswich, Royaume-Uni
1990

TRANS – 2000
Du mer. 29 Nov à 14h30
au sam. 02 Déc à 8h00