fbpx
Portishead

Portishead

A l’origine, Portishead est une banlieue morose et grise de Bristol. Depuis peu, c’est également le nom d’un groupe. Et pas n’importe lequel. Un groupe qui a commis, il y a peu, ce qui restera comme l’un des meilleurs albums de l’année 94. Et des années 90, par la même occasion. Un disque étonnant, à la fois familier et inquiétant, où l’on trouve des percussions minimalistes, un peu de jazz. Des éléments dub, de la soul pour des atmosphères de cabaret, tendues et feutrées. Portishead, c’est avant tout deux personnes : Geoff Barrow et Beth Gibbons. Cette dernière a une voix incroyable, fragile et cristalline, qui lui donne des airs de Billie Holliday blanche. Jusqu’à présent, le groupe ne s’était jamais produit sur scène. Ce premier concert, il le livrera en apéritif aux Trans 94, accompagné de "vrais" musiciens et soutenu par des projections. Pour ses grands débuts, Portishead jouera trente minutes avant de laisser la place à des amis DJ’s.
Parfois, quelques mots en disent plus qu’un long discours. La fête ne pouvait rêver meilleure entrée en matière.


Retrouvez l’interview du programmateur à propos de leur passage aux Trans
hip hop, Blues, Downtempo, Soul, Trip Hop
Dub, Jazz, Rhythm and Blues
Bristol, Royaume-Uni
1991

TRANS – 1994
Du mer. 06 Déc à 0h00
au sam. 03 Déc à 0h00