fbpx

Powersolo

Entre 1996 et 1998, le danois Kim «Kix» Jeppesen enregistre une cinquantaine de chansons, armé d’une guitare déglinguée, de maracas faites à la main, d’une boîte à rythmes et d’un micro en plastique. Inspiré par ses maîtres Johnny Cash, Bo Diddley, Link Wray et les Cramps, il s’amuse à mélanger rockabilly, country, blues, surf music et punk rock. PowerSolo est alors un one-man band taré qui ne joue que devant des auditoires aussi saouls que lui… Avec l’arrivée d’un batteur et d’un guitariste, le groupe devient un duo, puis un trio, et livre deux albums en 2001 et 2004 dans une veine toujours psychobilly. Leur musique s’appuie sur des textes à l’humour d’une rare immaturité, notamment centrés sur des fantasmes sexuels puérils mais tellement rock’n’roll !

Danemark
1996

TRANS – 2004
Du mer. 01 Déc à 0h00
au sam. 04 Déc à 0h00