fbpx

Santa Cruz

En un an à peine, et un album sorti en septembre sur Hasta Luego (Welcome to the Red Barn), ce collectif s’est imposé dans le paysage d’une country lo-fi décidément envoûtante. Emmenés par Bruno Green au chant et à la guitare, les sept mercenaires de Santa Cruz recréent de l’Hexagone une Amérique terrienne et dépressive, la bande-son d’un western sous Prozac, sur les traces d’un Lambchop ou d’un Will Oldham. L’air des grands espaces va souffler sur l’Ubu.

Rennes, France

TRANS – 2003
Du mer. 03 Déc à 0h00
au sam. 06 Déc à 0h00