fbpx

Sneaker Pimps

L’histoire de Sneaker Pimps s’esquisse dès 1992 lorsque deux amis d’enfance, Liam et Chris, fanatiques de Shirley Bassey, Kraftwerk et Afrika Bambaata, fondent F.R.I.S.K. et réalisent un single sur le petit label Clean Up. Deux ans et un changement d’identité plus tard, les deux copains débauchent une petite peste du nom de Kelli Dayton, dont les groupes-références se nomment… les Cramps, Sonic Youth ou PJ Harvey… De ce mariage détonnant est né Sneaker Pimps et un premier album, "Tesko Suicide", qui réconcilie un certain esprit trip hop et une démarche foncièrement rock. Pour Flood, producteur du disque et collaborateur de Dépêche Mode ou U2, ce drôle de trio est déjà le meilleur groupe de l’année…

Électro-Rock, hip hop, indie rock, Trip Hop
Blues, breakbeat, Downtempo, Electronica, Jazz
Reading, Royaume-Uni
1995

TRANS – 1996
Du jeu. 05 Déc à 0h00
au sam. 07 Déc à 0h00