Stolen

Pour rallier Manchester depuis Chengdu, comptez d’ordinaire entre une douzaine et une vingtaine d’heures d’avion – et une ou deux escales. Stolen, lui, n’a besoin que de cinq minutes, soit la durée moyenne des morceaux de ce quintet chinois qui, à l’ombre des hibiscus qui font la renommée de sa base d’opération, ravive la flamme (vacillante) du post-punk allumée jadis par Joy Division. Chanteur possédé, guitares passées à la disqueuse, rythmique martiale que soulignent des claviers recouverts de smileys jaunes : Stolen déroule l’abécédaire de Factory Records, mais avec une intensité qui n’appartient qu’à ses membres et, sur scène, le concours d’un VJ français. Quand la Chine s’éveille, ce n’est pas que d’un oeil.

Ambient, Blues, Dub, Post-Rock
Chengdu, Chine
2008 (alor

TRANS – 2016
Du mer. 30 Nov à 0h00
au dim. 04 Déc à 0h00