fbpx

The Hidden Cameras

Originaire de Toronto, cette chorale un peu trash propose une sorte de folk orchestral et lumineux enraciné dans la pop californienne des sixties. Avec sa voix tour à tour douce et arrogante selon la dose d’ironie qu’il veut distiller, le chanteur et songwriter Joel Gibb, tel un prêcheur, invite ses enfants de choeur à une célébration inspirée de l’extase religieuse. Mais cette musique de dévotion n’est adressée à aucun dieu en particulier. Car au-delà de la naïveté apparente de cette pop précieuse et lyrique, les textes mêlent avec exubérance sexe et spiritualité. En s’emparant et en détournant le vocabulaire religieux, ils traitent de l’homosexualité et des difficultés actuellement toujours inhérentes à cette condition. Les amateurs de la pop baroque de Brian Wilson, de Jonathan Richman et de Belle And Sebastian tomberont forcément sous le charme de cette «gay church folk music».

Folk, Rock
Toronto, Canada

TRANS – 2004
Du mer. 01 Déc à 0h00
au sam. 04 Déc à 0h00