Thylacine

Le thylacine est mort, vive Thylacine ! C’est du nom de cet animal merveilleux, chassé par l’apparition de l’homme sur terre, que l’Angevin William Rezé tire son alias artistique. Depuis deux ans, cet oiseau rare construit petit à petit son nid musical, où il y fourre l’électro et de multiples autres influences, du jazz au hip-hop. Et ce solitaire autoproclamé surprend grâce à ces plages planantes et mutines, à l’instar de Pleasure ou Sand, et se retrouve, en toute discrétion, dans le sillage des Four Tet et autres Moderat.

electro-pop, Electronica, House, Synthpop, techno
Jazz, Nu Disco
Angers, France
2012

TRANS – 2014
Du mer. 06 Déc à 0h00
au dim. 07 Déc à 16h18