Vandal

Cet ingénieur du son anglais caché derrière ses machines ravagerait à lui tout seul un stade à grands coups d’infrabasses et de rythmiques syncopées. Son mélange de techno à turbine et de ragga en version turbo a beau parfois rappeler la puissance de feu de ses aînés The Prodigy, ce familier des “free parties” connaît aussi sur le bout des doigts son Chase The Devil de Max Romeo produit par Lee “Scratch” Perry. En un mot comme en cent, Vandal est un prodige des platines et ne fait pas de prisonniers : tout le monde est condamné au dancefloor !

jungletek, Raggatek
Bristol, Royaume-Uni
2002

TRANS – 2015
mer. 02 Déc à 21h00