Actu

Accompagnement artistique et action culturelle : c’est la rentrée à l’Ubu !

17.09.2020

Comme chaque année, nous accueillons en cette période de rentrée une sélection d’artistes et de groupes rennais qui viennent mettre à profit plusieurs journées de répétition dans la salle de concerts. Et comme souvent, certaines de ces séances sont ouvertes à des publics dans le cadre de l’action culturelle. Tout cela, bien sûr, dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur.

Le dispositif d’accompagnement artistique des Trans permet – entre autres – une mise à disposition de l’Ubu pendant plusieurs jours afin que les artistes puissent travailler leurs futurs concerts dans les meilleures conditions. Souvent récents et en cours de développement, ces projets profitent ainsi d’un soutien technique mais aussi d’un apport de compétences grâce aux conseils d’intervenant·e·s extérieur·e·s, généralement des artistes expérimenté·e·s au regard et aux oreilles bien affûtés.

Depuis le début du mois de septembre, deux projets musicaux ont ainsi pu profiter de cet accompagnement sur la scène du club de la rue Saint-Hélier : Eighty, un groupe rennais brassant disco, funk et flow hip hop avec une énergie punk, mais aussi Alvan, artiste rennais mêlant musiques électroniques dansantes et performance rock à la guitare et au ukulélé.

Dans le même temps, ces répétitions ont été ouvertes à plusieurs groupes de personnes accompagnés dans le cadre de nos dispositifs d’action culturelle. En tout début de mois, à l’occasion d’une sortie avec le Centre Socioculturel des Longs Prés de Rennes, un groupe de seniors a ainsi pu regarder et écouter Eighty préparer son futur show.

Quelques jours plus tard, plusieurs personnes venues avec le SAVA Itinéraire Bis (association de Mordelles accompagnant des adultes en situation de handicap psychique) ont eu la possibilité de découvrir dans de bonnes conditions la démarche d’un musicien comme Alvan, en plein travail dans le cadre intimiste de la scène de l’Ubu.

Comme à l’accoutumée, ces périodes de répétitions se sont achevées pour ces deux artistes par un « filage pro », c’est-à-dire une représentation dans les conditions d’un concert – mais devant une audience très restreinte et exclusivement constituée de professionnel·le·s (tourneur·euse·s, programmateur·trice·s, labels…).

Entre ces deux moments forts de la première quinzaine de septembre, l’Ubu a également accueilli entre ses murs l’artiste Mick Strauss pendant cinq jours pour des sessions dédiées spécifiquement au travail du son, afin de préparer ses futurs concerts. Le musicien américain (par ailleurs co-fondateur du groupe Moriarty) évolue avec son groupe dans une esthétique proche des racines du rock où s’entremêlent folk, blues et jazz.

L’accueil de Mick Strauss s’inscrit dans le cadre d’une production mutualisée entre trois structures (La Carène à Brest, Hydrophone à Lorient et Les Trans à Rennes) qui, en mettant en commun leurs moyens, permettent à un projet artistique complet et ambitieux de voir le jour dans les meilleures conditions (son, lumières, scénographie…).

Même portes closes, l’Ubu reste donc au service du travail des artistes et de la découverte des publics.