Actu

Retour aux sources : Guadal Tejaz

24.11.2020

On découvre souvent les artistes sur scène, sur album ou dans un clip. On peut aussi apprendre à les connaître autrement, en s’intéressant aux groupes et aux morceaux qui les inspirent ou les ont inspirés, et qui sont même parfois à la source de leur cheminement musical.

Le batteur Hugo Robert défriche les territoires qui ont inspiré le quatuor rock rennais Guadal Tejaz, l’un des groupes accompagnés par Les Trans en 2020.

The Brian Jonestown Massacre – Smoking Acid (2009)

« The Brian Jonestown Massacre (BJM), c’est le début de l’histoire de Guadal Tejaz. Tous les membres ont été très fans du groupe d’Anton Newcombe et de cet EP, Smoking Acid, en particulier. BJM a incarné un revival psyché, un rock garage halluciné. Au début, Guadal Tejaz comptait trois guitaristes et deux chanteurs, on se situait dans le même univers sonore que BJM ou The Dandy Warhols. On avait beaucoup aimé le documentaire de 2005 Dig qui parle de ces groupes. Aujourd’hui, on n’écoute plus trop cette musique mais elle reste énergique et excitante. Avec le départ d’un de nos guitaristes-chanteurs, notre son a évolué et nous mettons plus en valeur le duo basse-batterie. »

Neu! – Negativland (1972)

« Le titre Negativland, du groupe allemand Neu!, incarne le virage krautrock que nous avons pris. Il est caractéristique de ce qu’on écoute en soirée. Cette nouvelle direction musicale est liée à la rencontre il y a trois ans avec les potes d’Alber Jupiter et Abschaum. Avec ces derniers on a d’ailleurs eu le privilège d’assurer le rôle de backing band du Japonais Damo Suzuki, du groupe Can, lors d’un concert à l’Espace B à Paris. Cela a influencé notre style. A la batterie, par exemple, j’affectionne un jeu motorik qui mène vers la transe. »

Melvins

« Les Melvins, qu’on a vu en 2015 au Festival Levitation à Angers, sont représentatifs de notre recherche de sonorités plus lourdes, plus sludge. Cet univers plus dark, plus drone, est présent sur notre dernier LP et le sera sur notre prochain album prévu pour l’automne 2021. »

Stereolab & Nurse With Wound – Simple Headphone Mind (1997)

« Nous étions ensemble un soir, un peu fatigués, quand un pote a mis ce morceau, Simple Headphone Mind, qui dure plus de 10 minutes. La stéréo est incroyable ! Et puis, la boîte à rythme, les notes synthétiques, l’esprit kraut et psychédélique… C’est vers ce genre de sonorités que nous voulons tendre pour notre disque. Nous allons enregistrer avec le trio de producteurs Crimson Records à Rennes. Nous leur avons fait écouter ce titre pour leur expliquer ce qu’on veut faire. L’idée est de mêler leur approche du sound design électronique à notre univers rock, avec fuzz à gogo et un côté un peu crassouille. »

Mobb Deep – Right Back At You (1995)

« C’est un choix de Morgan, le chanteur. Il y a deux-trois ans, il a été victime d’une rixe dans les rues de Rennes. Il avait eu le malheur de monter sur le capot d’une Mercedes et le propriétaire n’a pas aimé. Morgan a reçu des coups de couteau. Après cet épisode tragique, les paroles du duo hip hop new-yorkais Mobb Deep lui ont inspiré le morceau Mercedeath, notamment celles de Right Back At You quand ils disent « Now run for your life » (« Maintenant cours pour ta vie ») ou encore le titre An Eye For An Eye (« Œil pour œil »). »

Guadal Tejaz jouera dans le cadre de l’événement Les Trans s’invitent chez vous :

le jeudi 3 décembre 2020 à 21h sur lestrans.com et sur TVR,

et le vendredi 4 décembre 2020 à 22h sur lestrans.com et sur France.tv/Culturebox.

Découvrir Guadal Tejaz     

Écouter la playlist complète