Mamas Gun : This Is The Day

04.10.2021

Ce mercredi 6 octobre, le groupe anglais Mamas Gun investira la scène de l’Ubu pour diffuser ses ondes positives et sa soul music intemporelle. This Is The Day (“Le jour est venu”), comme le dit l’un de ses morceaux.

Dans son dernier album Golden Days sorti en 2019, Mamas Gun plaçait en avant-dernière position ce titre un peu à part, enregistré uniquement en piano/voix par son leader Andy Platts, comme un moment d’intimité trop personnel pour être assumé par le groupe entier.

Mamas Gun — This Is The Day

 

Début 2020, la chanson ressortait dans une nouvelle version enregistrée par le groupe au complet.

Mamas Gun — This Is The Day (Band Version)

 

Musicalement, cette version de This Is The Day se réfère à la fois à des grands noms de la soul des seventies (notamment à Marvin Gaye) et à des rythmes évoquant un certain hip hop des années quatre-vingt-dix, acoustique et jazzy. On pense ici notamment à l’artiste J Dilla qui a produit vers 1999 plusieurs titres pour la chanteuse Erykah Badu sur son album Mama’s Gun. Aucune coïncidence ici : c’est bien ce disque qui a justement inspiré son nom au groupe dont il est question dans ces lignes…

Mais revenons à la chanson This Is The Day, et plus exactement à ses paroles
qui résonnent aujourd’hui de façon très particulière :

Feels like a new beginning                  On dirait un nouveau départ
Gonna let this be day one                  Faisons de ce jour le premier
Like yesterday is ending                     Alors qu’hier se termine à peine
Life has just begun                              La vie vient de recommencer
Feels like the curse is lifted                Comme si se dissipaient la malédiction
All the sorrows and the rest (…)        Les douleurs et tout le reste (…)

Dans cette nouvelle version sortie quelques jours avant le début de la crise sanitaire mondiale, et avec son clip montrant des images du quotidien où des anonymes profitent de la vie, dehors, simplement, le texte prend donc aujourd’hui une autre dimension, comme s’il avait été écrit très récemment afin de célébrer un renouveau.

Un moment à vivre collectivement, à l’Ubu, ce mercredi 6 octobre

+ d’infos / Réserver sa place