[Replay] Mermonte aux Trans Musicales 2012

19.05.2021

Avec pas moins de dix musiciens sur scène et une musique collective riche et inclassable, on comprend vite que Mermonte est un projet guidé par des aspirations artistiques qui l’éloigne des formats de groupes habituels.

Deux batteries au centre de la scène, entourées de quatre guitares, une basse, un violoncelle, un glockenspiel, des claviers, mais aussi une flûte traversière, un violon, des percussions variées ainsi que des voix… La formation, menée par Ghislain Frapacane, semble élaborée comme un chœur et joue donc de la musique comme chante une chorale, en cherchant à ne faire qu’un. Nourris de musique minimaliste comme de math rock, les mondes de l’orchestre et de la pop fusionnent dans des montées progressives où les nombreuses strates sonores se mêlent pour faire jaillir une beauté joyeuse et communicative.

Un foisonnement lié à la scène rennaise d’alors, puisque Mermonte réunit des membres de différents groupes comme Lady Jane, Bumpkin Island, Fago.Sepia… Cette famille élargie joue à la maison avec un plaisir évident, comme dans ce morceau Monte qui ouvrait cette année-là la compilation du festival. La grande classe.

Mermonte — Monte (Live Trans Musicales 2012)

 
Voir tous les replay
 

Photo de couverture par Gwendal Le Flem