Flashback

MoHican et Les Trans en résidence en Bretagne Romantique — Épisode 1

27.02.2020

Imaginé sur trois ans, le dispositif des Trans en résidence permet à des habitants d’un territoire d’explorer en profondeur les musiques actuelles grâce à de nombreux rendez-vous près de chez eux (concerts, ateliers de pratiques, rencontres avec des artistes…).

En 2018, les Trans ont posé leurs valises en Bretagne Romantique. Pendant cette première année, des résidents et professionnels de l’EHPAD de Combourg, des élèves et professeurs de l’école de musique du SIM et de la Cité scolaire Chateaubriand de Combourg, le Théâtre de Poche de Hédé-Bazouges et les Trans ont appris à se connaître.

En juin 2019, a commencé la deuxième année du projet. Après avoir été spectateurs lors de la première année, les habitants du territoire deviennent à présent acteurs : ils vont créer avec le groupe de musique MoHican et participer à l’organisation de concerts.

Pour suivre cette année, voici des extraits de carnets de bords et des témoignages des publics de cette résidence.

De juin à janvier, le début de la résidence

26 juin 2019

C’est là que commence cette deuxième année de résidence, à la journée des Talents. Les élèves de 4ème B sont invités, comme les autres élèves de la Cité scolaire François René de Chateaubriand au concert du groupe MoHican, sous le préau, dans la cour du collège. S’en suit une rencontre entre les élèves et les musiciens, qui vont être amenés à travailler ensemble pendant l’année qui arrive.

Octobre 2019

C’est la rentrée, les élèves de 4ème B sont désormais en 3ème C. Ce sont les mêmes élèves, ce qui permet d’avoir une continuité dans les actions. Ces élèves transmettent aussi le projet à une autre classe, celle de 3ème B, qui intègre aussi le projet. La 3ème C sera la classe « pratique artistique », puisque les élèves vont faire les ateliers de création artistique avec MoHican et celle de 3ème B sera la classe « pratique professionnelle », en charge d’organiser les concerts de fin d’année.

Chaque élève dessine sa frise chronologique, avec les étapes qui vont rythmer l’année scolaire. En miroir des ateliers avec MoHican, les élèves de 3ème B vont bénéficier d’ateliers avec des professionnels afin de découvrir différents métiers et de pouvoir devenir autonome dans l’organisation de concerts !

Frise chronologique réalisée par une des élèves de 3ème participant au projet.

Novembre 2019

MoHican revient en terrain connu au collège pour une semaine de résidence et donc de répétitions. En plus des élèves de 3ème B et de 3ème C, ainsi que leurs parents, c’est l’ensemble des élèves du collège qui passe par la salle de conférence pour observer ces temps de répétitions et échanger avec les artistes. La semaine se clôture par un filage, une répétition dans les conditions d’un concert, dans cette même salle.

Après cette riche semaine au collège, les artistes de MoHican continuent leur résidence sur la Bretagne Romantique et s’installent ensuite au Théâtre de Poche à Hédé-Bazouges. Les Trans et l’équipe du théâtre accueillent plusieurs groupes du territoire (l’EHPAD, une classe de SEGPA, un foyer de travailleurs) à venir observer un temps de répétition. Aussi, c’est un moment de préparation et de perfectionnement pour MoHican, puisque ces derniers bénéficient lors de cette résidence d’un accompagnement de différents professionnels en vue de leur passage aux 41èmes Rencontres Trans Musicales.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Trans en résidence (@lestransenresidence) le 20 Nov. 2019 à 1 :48 PST

Avant le festival, deux concerts de MoHican ont lieu sur le territoire à Saint Domineuc. Familles, élèves, résidents d’EHPAD sont conviés à venir découvrir les artistes sur scène. La première partie est assurée par les élèves de l’école de musique basée à Tinténiac.

Les élèves et musiciens de MoHican ont aussi travaillé un morceau ensemble. « Les idées brûlent », chantée initialement par Lucas du groupe se fait ce soir-là à trois voix, deux guitares, deux basses et beaucoup de percussions !

MoHican et les élèves de l’école du SIM basée à Tinténiac après leur passage sur scène.

Les musiciens de MoHican ne sont pas les seuls à se préparer au festival, c’est également le cas des élèves de 3èmeB et C ainsi que de quelques résidents d’EHPAD.
La participation à ce projet de résidence suscite beaucoup de questions chez les collégiens.
« Comment va-t-on faire pour organiser la venue des artistes ? »

La venue au festival est donc pensée dans l’optique de leur permettre de rencontrer des artistes et des professionnels pour les aider à se sentir au mieux dans le projet !

Extrait d’une frise chronologique d’une élève. En vert ce que l’élève aime dans le projet, en rouge ce qu’elle aime moins.

Les collégiens, et d’autres habitants du territoire intègrent alors le dispositif Parcours Trans, qui va leur permettre de venir à Rennes, découvrir le festival et tenter de répondre à tous leurs questionnements.

Décembre 2019

C’EST PARTI POUR LES TRANS MUSICALES !
Pour les collégiens, les professeurs, les résidents d’EHPAD, et MoHican c’est une grande première : aucun d’entre eux n’est déjà venu aux Trans Musicales.
Des heures d’interviews, des heures de concerts, un peu d’attente, beaucoup de foule, de surprise, d’imprévus, l’expérience du festival est marquante pour de nombreux élèves.

« J’aime ce projet, et j’ai trop aimé la journée. C’est ce jour-là que je me suis rendue compte que je voulais travailler dans la musique. Venir aux Trans Musicales c’est une bonne façon d’en apprendre plus sur plein de métiers, mais aussi de découvrir plein d’artistes… ».

Les 3ème C interviewent une artiste et professionnelle des musiques actuelles pour lui demander des conseils sur le passage sur scène et la création artistique.

Janvier 2020

Pour pallier le spleen d’après festival, quoi de mieux que de continuer à en parler ? Janvier est consacré aux bilans, aux retours d’expérience, aux échanges sur le festival. On se raconte ce qui a compté. C’est aussi le moment de parler de la suite de la frise chronologique et des ateliers de création et de pratique professionnelle qui commenceront à partir de février 2020.

Affaire à suivre…

Suivez les épisodes de cette résidence sur le compte Instagram : lestransenresidence !