Les Trans présentent : 

LAZY SUNDAY : Liraz

En novembre 2020 sortait l’album Zan de Liraz, dont certains titres étaient déjà connus des festivaliers des Trans Musicales 2019, puisqu’elle s’y était produite, à l’Ubu. Née en Israël de parents iraniens qui ont fui le pays à l’aube de la révolution, la chanteuse et comédienne chante depuis peu en farsi pour se reconnecter à ses racines perses. Sa musique est un mix de musiques traditionnelles perses, de pop iranienne des années 1970 évoquant Googoosh, ainsi que de sons actuels plus électroniques. Fait notable, cet album Zan (“la femme” en farsi) est basé sur des collaborations clandestines avec des artistes actuellement basé·e·s en Iran mais ne pouvant s’affirmer en tant qu’artistes libres. Une démarche éminemment politique qui permet à Liraz de porter toujours plus haut ses convictions, aidée en cela par un charisme et des prestations scéniques flamboyantes.