Retour aux Sources : Bye Bye Panke

03.11.2021

On découvre souvent les artistes sur scène, sur album ou dans un clip. On peut aussi apprendre à les connaître autrement, en s’intéressant aux groupes et aux morceaux qui les inspirent ou les ont inspirés, et qui sont même parfois à la source de leur cheminement musical. 

De leur première échauffourée noise rock à leur découverte des musiques électroniques, le duo Bye Bye Panke, composé de Fabien Tabuteau (synthés) et Florian Pardigon (batterie), revisite son parcours musical. 

Take The Veil Cerpin Taxt (2003) de The Mars Volta

Take The Veil Cerpin Taxt


Fabien :
« En 2008, on était tous les deux étudiants à la Music Academy International, à Nancy. Je faisais alors de la guitare. Ce titre est le premier morceau qu’on a joué ensemble. Le guitariste de The Mars Volta, Omar Rodríguez-López [vu aux Trans Musicales en 2000 au sein de At The Drive-In], utilise plein de pédales d’effet. Il est dans une recherche du son assez démentielle. J’adorais ça. »

Florian : « The Mars Volta a un côté “groupe pour musiciens” mais ils mettent leur technique au service de la musique. Avec Fabien, on s’est retrouvé sur ce terrain commun. Après notre cursus à Nancy, on s’est installés à Rennes pour monter un groupe de rock noise : Abbaon Fat Trax. Un quintet assez expérimental, adepte d’un tempo bien rapide, avec deux guitares pleines de distorsions. Il y avait déjà une énergie que l’on retrouve dans Bye Bye Panke. »

L’album 45:33 (2006) de LCD Soundsystem


Florian :
« J’ai découvert le groupe de James Murphy assez tard. Comme il y avait “soundsystem” dans le nom, j’ai longtemps cru que c’était du dub ! Quand j’ai entendu Sound of Silver pour la première fois, je me suis dit : “Mais c’est quoi ce truc ? ” La musique de Bye Bye Panke ne ressemble pas à celle de LCD Soundsystem [programmé aux Trans Musicales 2002], mais nos approches sont similaires : nous sommes des gens issus du rock et des musiques amplifiées qui se mettent à bidouiller une électro dansante. »

Fabien : « 45:33 est un mix instrumental de près de 46 minutes sans aucune pause. J’ai lâché la guitare il y a dix ans pour les synthés, les ordis et les machines, mais ce qui m’inspire ce sont les musiques acoustiques et électriques. Bien que j’écoute pour ma part énormément de musique électronique, avec notre background rock, on se reconnaît dans LCD Soundsystem. Pour nous, c’est un des meilleurs groupes du monde. »

L’album Homework (1997) de Daft Punk

Daft Punk — Daftendirekt (Official audio)


Fabien :
« Cet album est une de mes influences majeures. C’est une rave party sur disque, un classique de l’électro. Il représente la musique que j’ai envie de faire. Il n’y a pas de montées comme on en retrouve aujourd’hui dans la musique électro, pas d’arrangements très poussés non plus, mais ça marche tellement bien. J’aime cette efficacité. Les Daft Punk [programmés aux Trans Musicales 1995 et 1996] sont parmi les premiers à avoir branché des pédales de guitare sur leurs synthés. Triturer le son, cela m’a toujours attiré. »

Windowlicker (1999) de Aphex Twin

Aphex Twin Windowlicker HD (dir. Chris Cunningham)


Florian :
« Le clip fantastique et dérangeant de Windowlicker, réalisé par Chris Cunningham, symbolise ma découverte de la musique électronique. C’est en vivant en colocation à Rennes, après le lycée, que j’ai entendu ce genre de sons pour la première fois. Mes colocataires écoutaient Aphex Twin, Squarepusher, des artistes novateurs signés sur des labels comme Ninja Tune ou Warp. Ils avaient une approche très cérébrale, un peu élitiste de l’électro qui me rappelait mon intérêt pour des groupes de rock comme The Mars Volta. Même si je ne l’écoute plus aujourd’hui, Aphex Twin m’a forgé d’une manière ou d’une autre. »

Madmadmad

MADMADMAD — Full Performance (Live on KEXP)


Florian :
« Madmadmad est un trio franco-anglais [programmé aux Trans Musicales 2018] composé notamment de Kevin Toublant, qui était le bassiste de notre premier groupe Abbaon Fat Trax. C’est une pure formation de live qui nous influence au niveau de l’énergie. En concert, c’est la fête. »

Fabien : « Ils ont trouvé le mix parfait entre l’électro dancefloor et le rock sauvage. Le duo basse-batterie groove tellement. Le résultat a un côté disco-kraut à la fois expérimental et accessible. Madmadmad constitue une source d’inspiration pour nous. »

Bye Bye Panke est en concert gratuit aux Trans Musicales le samedi 4 décembre à L’Étage.
Bye Bye Panke est un groupe accompagné par Les Trans Musicales.