fbpx

David Holmes

S’il fallait résumer David Holmes en un mot, il faudrait immédiatement opter pour "éclectisme". Sur la brèche depuis 1993, cet Irlandais semble infatigable, multipliant les projets ou collaborations sous divers pseudos (Disco Evangelist, Death Before Disco), toujours prêts à remixer des artistes qui l’intéressent, sans oublier sa carrière solo et son activité de Dj qui l’a mené aux quatre coins de la planète. Mélomane averti à la culture musicale encyclopédique – il cite les Last Poets ou Serge Gainsbourg, Can ou le MC5 -, cinéphile convaincu – il a entre autres composé et supervisé la bande-son de Hors d’Atteinte de Steven Soderbergh -, Holmes a réalisé cette année son troisième Lp, qui est en fait la vraie BO d’un film qu’il a écrit mais qui attend encore d’être réalisé. Bow Down To The Exit Sign est un disque fulgurant entre tradition soul, sauvagerie rock et modernité électronique, où l’homme réalise, avec quelques renforts de choix – de Jon Spencer à Bobby Gillespie – une véritable Performance. Un terme qui résume aussi ses légendaires sets de Dj, où l’homme n’a de cesse de surprendre, mixant soul, funk, electro, house ou hip hop.

Royaume-Uni
1993

TRANS – 2000
Du mer. 29 Nov à 14h30
au sam. 02 Déc à 8h00